Assurance pour la construction d’une maison : comment choisir ?

par | Jan 31, 2024 | Uncategorized | 0 commentaires

Lancer un projet de construction est une aventure inconnue en soi. On connaît tous les imprévus, mais on ne sait pas quelles difficultés toute l’équipe va rencontrer, et ce qui va retarder l’avancement prévu par les constructeurs. Entreprendre la construction d’une maison ou la rénovation d’une maison existante, c’est savoir quand commencer et non pas quand finir. Des événements inattendus et des surprises ne manqueront pas d’arriver aux constructeurs de quartier.

Qui doit être assuré lors de la construction d’une maison ?

En matière de construction, il existe un type d’assurance, qui n’a rien à voir avec l’assurance vie, appelé assurance décennale. Ce type d’assurance habitation n’est pas très connu, mais il s’est avéré être un facteur important pour aborder les travaux de construction avec plus de sérénité, non seulement en cas d’événements imprévus ou irréguliers, mais aussi en cas de retards à long terme ou de mauvaise qualité. Cette assurance est souscrite par le constructeur, et constitue une obligation légale en cas d’acquisition de la maison par un tiers. Toute entreprise de construction doit garantir l’intégrité de son travail et de la maison pendant une période légalement définie (10 ans). D’ailleurs, il existe un moyen de simplifier les démarches concernant la souscription d’une assurance construction, celui de solliciter l’accompagnement du cabinet de courtage APC Assurance, situé au 99 Rue Marius & Ary Leblond – 97430 TAMPON – La Réunion. Les professionnels comme les particuliers peuvent en bénéficier et trouver la meilleure assurance dommage-ouvrage ou le contrat d’assurance décennale le mieux adapté, grâce à un comparateur d’assurance en ligne. Mais surtout, les experts du secteur accompagnent leurs clients pour constituer un dossier d’assurance construction parfaitement exhaustif.

Qu’en est-il des propriétaires ?

Nous vous conseillons de souscrire une assurance habitation adaptée à votre cas. Une fois la maison construite et entre les mains du propriétaire, c’est ce type d’assurance qui couvre vos besoins de protection de la maison. De même, l’assurance quantité, qui vous couvre en cas de non-paiement par l’entrepreneur, peut également être une bonne idée à inclure dans votre programme de construction. Ce type d’assurance peut être choisi au moment de la construction de votre nouvelle maison, et remplit la fonction « financière » de protection du montant de l’acompte que vous recevez du propriétaire pendant la période de construction, tout en remplissant également une fonction de protection des biens ménagers. Avec ce type d’assurance, si la réception ou le début de la construction est retardé, le spécialiste de la construction peut réclamer à l’entrepreneur le montant payé jusqu’à ce moment-là.

Assurance décennale : que couvre-t-elle ?

Cette assurance, payée par le constructeur, protège la maison pendant 10 ans après l’achèvement des travaux. Ainsi, pendant les 10 années suivantes, le propriétaire n’a rien à payer ni à craindre en cas de dommages ou de défauts structurels. Cette assurance pour habitations neuves couvre les dommages causés par les fondations ou la structure de l’habitation, les dommages affectant la structure de l’habitation et les dommages pouvant survenir après l’occupation de l’habitation.

L’assurance multirisque pour habitations neuves

En plus de ces deux options, les compagnies proposent aux maçons et aux constructeurs une troisième option qui leur garantit une protection pendant leur travail. Dans les travaux de construction et de rénovation, on sait ce qu’il y a en surface, mais pas ce qu’il y a dans la première couche. Il s’agit d’une assurance tous risques spéciale pour les maisons neuves. Si vous souscrivez cette assurance ou l’assurance multirisque, vous êtes responsable des défauts causés par une mauvaise exécution des travaux, tels que plâtre flottant, marques, condensation indésirable, etc. Ces défauts se produisant de manière aléatoire, souscrire à ce type de service revient à jeter un filet sur le promoteur et le constructeur. Il existe deux types d’assurance multirisque habitation : l’assurance individuelle et l’assurance commune ouverte.